Avec Office 365, Microsoft offre à ses clients des applications en ligne et des données accessibles tout le temps. Ces avantages ont séduit de nombreuses entreprises. La géo-redondance de ce système, lui permet de fonctionner en s’appuyant sur plusieurs localisations géographiques. Au cas où le système primaire tomberait en panne pour une raison quelconque, un autre situé dans un centre de données distinct prend le relais en toute transparence. Ceci pourrait laisser croire que Microsoft sauvegarde entièrement les données Office 365 de ses clients…

Hors, ce n’est pas le cas. Pourtant dans l’esprit des utilisateurs, la géo-redondance est souvent confondue avec la sauvegarde. Si Microsoft s’occupe de fournir l’infrastructure, c’est toutefois le client qui est propriétaire et donc responsable de ses données. Nous allons voir ensemble quelles sont les responsabilités de chacun, les risques encourus et la solution de sauvegarde VEEAM.

Les responsabilités en matière de données sur Office 365

Office 365 assure la disponibilité et le fonctionnement de ses applications. Ceci permet à votre entreprise de fonctionner partout et à tout moment, sans devoir héberger votre propre infrastructure. Cependant, la charge de la sauvegarde de vos données Office 365 n’incombe pas à Microsoft. Le schéma ci-dessous résume ce qui relève de la responsabilité de Microsoft d’une part et de celle des entreprises d’autre part, afin de vous aider à y voir plus claire.

Risques encourus

Quels risques courent votre entreprise, si vous ne possédez pas de sauvegarde ? Ces menaces sont multiples et peuvent autant venir de sources internes, qu’externes.

La suppression accidentelle

Si vous supprimez un utilisateur, volontairement ou non, cette action est répliquée sur l’ensemble du réseau. De même les corbeilles et les historiques offrent une protection limitée contre les pertes de données, notamment quand la durée de rétention (la durée en jours de la préservation des données) a été dépassée.

La stratégie de rétention Microsoft

Office 365 comporte des règles de rétention des données limitées. Elles n’ont pour objectif que d’amortir les pertes de données situationnelles. Elles ne sont pas pensées pour être une solution de sauvegarde complète. Selon une étude de Veeam, le temps moyen entre le risque et la découverte des données est supérieur à 140 jours.  Or, les paramètres par défaut assurent une protection de 30 à 90 jours seulement. 

La menace de sécurité interne

Il s’agit des pertes de données dues aux collaborateurs ou aux salariés malveillants ayant quittés l’entreprise par exemple.

La menace de sécurité externe

Ce terme désigne les virus, les ransomwares, les malwares et les logiciels malveillants.

Obligations légales et conformités

Parfois, une entreprise a besoin de récupérer le contenu de boîtes aux lettres, de fichiers ou d’autres types de données de manière imprévue dans le cadre d’une action en justice. La nécessité de posséder une sauvegarde complète peut aussi être demander dans le cadre d’une réglementation.

Notre solution de sauvegarde s’appuyant sur Veeam

Chez Espace Technologie nous proposons à nos clients la solution Veeam. Grâce à son système de sauvegarde, elle protège vos données Office 365 contre les menaces à la sécurité, les suppressions accidentelles et les lacunes de stratégie de rétention. Elle permet de restaurer rapidement les e-mails, fichiers et sites Office 365 individuels grâce à la restauration la plus flexible du marché. Elle répond aux obligations légales et aux exigences de conformité grâce à l’efficacité de ses options E-discovery. Enfin, nous mettons notre data center à disposition pour les sauvegardes office 365. Ceci permet de ne pas impacter la bande passante de nos clients et de disposer d’un espace de stockage dédié à la sauvegarde de leurs données.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Je souhaite plus d'informations !

Partager sur
décembre 2019