Espace Technologie, premier data center vendéen à Challans

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

INFORMATIQUE Doté de 100 serveurs, le nouveau data center propose aux entreprises d’héberger à distance leurs données, sauvegardes et logiciels.

 

Yann BELZ, dirigeant d'Espace Technologie à Challans.

Yann BELZ, dirigeant d’Espace Technologie à Challans.

À Challans, les retombées de la fibre optique ne se seront pas fait attendre. Environ trois mois seulement après l’arrivée du réseau, Espace Technologie lance son centre d’hébergement et de traitement des données à distance, appelé aussi data center. «Le premier du genre en Vendée», se réjouit Yann Belz, dirigeant du spécialiste en réseau informatique, logiciels de gestion d’entreprise et conception de sites internet. Opérationnelle depuis le 10juin, la toute nouvelle unité est dotée d’une centaine de serveurs d’une capacité variant de 60 à 80 tera-octets. La rapidité de sa mise en service témoigne de l’enjeu: répondre à la demande croissante en cloud computing, ce système d’externalisation des matériels informatiques, rendant données et logiciels accessibles sur internet. Le besoin était devenu plus que pressant pour l’entreprise du parc d’activité Schweitzer, disposant d’un autre bâtiment disponible pour accueillir un data center à Challans mais rongeant son frein faute de très haut débit. «J’ai failli quitter la Vendée pour installer un data center à Nantes et y transférer une partie de l’activité», confie Yann Belz. Les avantages du système – achat ou location sur site ou transfert d’un serveur d’entreprise à Challans – sont nombreux. Outre la sauvegarde de données, celui-ci diminue les coûts et délais de maintenance: plus besoin d’informaticien «sédentaire» ou de faire venir un technicien, pour paramétrer et contrôler le matériel, ceux-ci sont toujours sur place, dans des locaux sécurisés.

 

Économies de maintenance

 

Libre ensuite aux entreprises de choisir leur formule: cloud computing mutualisé, plus économique, ou serveur privatif. «Le problème avec les serveurs partagés est qu’il faut parfois tout retélécharger et reparamétrer, ce qui prend des jours, voire des semaines!, explique Yann Belz. Avec un serveur individuel, l’entreprise a juste à le rapatrier chez elle». Autre possibilité, la location de progiciels. «Un progiciel de gestion qui coûte souvent autour de 3.000euros est accessible à partir d’une trentaine d’euros par mois, détaille Yann Belz. Mettons par exemple qu’un dirigeant souhaite réaliser un film d’entreprise, il pourra aussi louer un logiciel vidéo le temps de le faire…»

 

Élargir sa clientèle

 

Distributeur exclusif de Vendée Telecom, une marque du Sarthois Serveurcom, il utilisera aussi le data center comme le noeud principal du réseau. Un relais de croissance important donc pour les multiples activités de cette PME de 47 salariés. «80% de notre clientèle est régionale, mais nous devrions pouvoir aller plus loin grâce au data center», ajoute son dirigeant. Et ce, au fur et à mesure du déploiement annoncé du nouveau centre, prévu pour accueillir jusqu’à 1.000 serveurs. «Si cela continue, nous atteindrons ce chiffre entre2013 et2014», estime Yann Belz, qui n’exclut pas d’ouvrir d’autres data centers.

Espace Technologie

 

Source : Espace Technologie. Premier data center vendéen à Challans

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.